Dermatologue esthétique à Limoges - 30 avenue Albert Thomas - 87100 Limoges
Prendre RDV : 05.55.34.56.95
Retrouvez nos vidéos sur Youtube
Page Facebook du Docteur Roger
Donnez votre avis sur Google
  • Quels traitements pour les cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes ?

Quels traitements pour les cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes ?

Les cicatrices hypertrophiques et chéloïdes sont des anomalies du processus de cicatrisation. Plus ou moins volumineuses, elles constituent de véritables disgrâces mal vécues par les patients.

Les cicatrices hypertrophiques sont des bourrelets cicatriciels non extensifs (qui restent cantonnés aux limites du traumatisme initial). Elles s’atténuent, voire disparaissent généralement en un à deux ans.

Les cicatrices chéloïdiennes évoluent et s’étendent (parfois de façon très importante) au-delà du traumatisme initial, en prenant l’apparence d’une patte de crabe. Elles peuvent se développer après une blessure, une brûlure, un acte chirurgical ou un piercing (toute incision de la peau peut provoquer une cicatrice chéloïdienne). Ces cicatrices sont le plus fréquemment observées chez les personnes noires et asiatiques ainsi que chez les enfants, sur certaines parties du corps plus spécialement : le sternum, les épaules, le haut du dos, le cou, les lobes des oreilles, la partie inférieure du visage. Elles s’améliorent rarement spontanément.

Hormis les plus volumineuses, boursouflées, dures et foncées, dont le traitement relève de la chirurgie, les cicatrices hypertrophiques et chéloïdiennes peuvent être réduites et atténuées grâce à des soins dermatologiques ciblés :

L’application de cortisone concentrée

Des crèmes à la cortisone concentrée sont aujourd’hui disponibles. Leur action anti-inflammatoire permet de réduire certaines cicatrices prononcées.

Des plaques (sortes de pansements) imprégnées de cortisone permettent aussi de les atténuer.

Des gels ou plaques à base de silicone

Les gels ou plaques (sortes de pansements) à base de silicone permettent également d’obtenir de bons résultats sur les cicatrices hypertrophiques ou chéloïdiennes.

Le laser CO2 ou la lampe flash

Ces techniques permettent de traiter les cicatrices point par point, avec des micro-impacts qui vont stimuler la régénération cellulaire et améliorer l’apparence de la cicatrice.

A savoir : La prise en charge des cicatrices hypertrophiques et chéloïdiennes reste complexe car elle doit prendre en compte plusieurs facteurs : l’âge et la taille des lésions, la façon dont elles ont évolué depuis l’impact initial (l’intervention chirurgicale ou la blessure), le phototype des patients (leur couleur de peau), leur âge et la qualité de leur peau… sachant que les formes extrêmes de ce type de cicatrices ne se traitent que chirurgicalement.

Le protocole de prise en charge des cicatrices hypertrophiques et chéloïdiennes est défini par le Dr Roger au cas par cas, avec les patients. Pour un résultat optimal, il peut associer plusieurs traitements. Il s’accompagne également d’un protocole préventif pour éviter la formation d’autres cicatrices volumineuses (hydratation, massages avec des crèmes spécifiques…) et leur brunissement difficilement réversible au soleil (écran solaire à indice de protection élevé 50+).

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter le cabinet du Dr Roger. Nous vous répondrons avec plaisir.

Dernière modification : 06/05/2019

Prendre un rendez-vous

La prise de rendez-vous se fait
exclusivement par téléphone.
-
Pour toutes prises de rendez-vous, merci d'appeler notre
secrétariat au 05.55.34.56.95 aux heures d'appel de
7h30 à 20h en semaine et 7h30-12h les samedis.
Poser une question au Dr. Roger